Ne craignons pas la Fed

DORVAL'S MACRO CORNER
« Adapter le savoir économique aux réalités des marchés et s’affranchir de la dictature des indices »
François-Xavier Chauchat
Membre du comité d’investissement. Cadrage macroéconomique et allocation d’actifs.
La seule question qui  importe est de savoir si les angoisses inflationnistes naissantes vont conduire la Réserve Fédérale américaine à ralentir l’économie. 

Nous n’y croyons pas. La Réserve Fédérale est loin d’être aussi perturbée que les investisseurs par les chiffres récents de salaire et d’inflation. Au pire, les taux à court terme vont monter de 25pbs par trimestre cette année. La bonne nouvelle est que ce scenario est déjà largement dans les prix.

Pour les actions, la hausse des rendements américains a représenté un choc asymétrique. Depuis l’été 2016, la hausse des taux longs US a logiquement fait baisser le PER des valeurs défensives de croissance, mais elle a moins de raisons d’affecter les valeurs cycliques. Pour mémoire, les secteurs cycliques représentent les deux tiers de la capitalisation du S&P500.

En dehors de la baisse logique des valeurs défensives, la cause principale de la correction boursière de début février a été le surachat du mois de janvier. Ceci est désormais derrière nous, mais l’optimisme des investisseurs reste élevé, ce qui suggère que les risques d’euphorie sporadique demeurent assez substantiels.

La bonne nouvelle, c’est la saison des résultats des entreprises, qui a été exceptionnelle. Les entreprises de la zone euro ont mieux participé qu’au cours des deux dernier trimestres, avec une ré-accélération de la croissance médiane des BpA à envison 15% en T4, au plus haut depuis début 2015.

Dans nos fonds, notre stratégie reste inchangée. Nous continuons à promouvoir la diversification et la réactivité,  et une exposition modérée au risque dans nos fonds flexibles, ainsi qu’une nette préférence pour les valeurs cycliques. Cette stratégie commence à porter ses fruits. Elle reste d’actualité pour relever le grand défi de l’année 2018 : capter les bénéfices de la prospérité économique dans un contexte de hausse des risques de marchés.

 

Télécharger la lettre mensuelle en version PDF ici : Dorval's Macro Corner - Février 2018

 

Laissez-nous vous offrir une découverte sur-mesure en nous donnant quelques précisions.

Choisissez votre profil