Quelles thématiques jouer dans cet environnement post-crise sanitaire ?

Micro Corner publié dans la lettre mensuelle de septembre 2020

Depuis leur point bas de la mi-mars, au moment du confinement de l’ensemble des grandes économies mondiales, les marchés européens ont rebondi dans leur ensemble de près de 40% (34% pour le Stoxx600 par exemple). Cette reprise a été portée dans un premier temps par les mesures d’aides et de relances des différents gouvernements, elle a ensuite été soutenue par l’action des banquiers centraux de toutes les zones.

 

Depuis fin juillet, une reprise de l’épidémie de Covid-19 a été perceptible dans quelques clusters de pays en Europe mais fort heureusement les décès et les mises en réanimation n’ont que peu remonté. Par ailleurs D. Trump, toujours en campagne électorale, maintient la pression sur la Chine. Il a publié deux décrets interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec les groupes chinois ByteDance et Tencent, les marchés poursuivant leurs trajectoires haussières. Les espoirs portent autour des vaccins candidats, sur lesquels travaillent toutes les plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde. Les premiers pourraient sortir avant la fin de l’année, quatre laboratoires faisant la course en tête au sein des pays occidentaux.

 

Du côté des analystes, l’optimisme revient également avec, pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, une revue en hausse des estimations de croissance des bénéfices par action (BPA) la semaine dernière. En effet, les BPA médians du Stoxx600 ont été revus en hausse de 0,4% sur la semaine se terminant le 28 août.

 

Nous sortons de la plus grave crise économique connue depuis la Seconde Guerre mondiale. Même si l’environnement reste très incertain, les conditions de financement et les plans de soutien devraient permettre une reprise graduelle des économies. Les marchés devraient peu à peu se «renormaliser» et les investisseurs reprendre des comportements moins extrêmes (cf. l’énorme surperformance du Nasdaq depuis le début de l’année par rapport aux autres grands indices mondiaux).

 

Dans ce contexte, les portefeuilles de Dorval AM retiennent trois thématiques majeures :

  • La digitalisation de l’économie : comme nous le constatons tous les jours, le digital prend de plus en plus de place dans notre quotidien, cette crise sanitaire venant accentuer cette tendance de fond, aussi bien dans les usages personnels que professionnels.
  • La capacité à traverser la crise : comme le mentionne l’ESMA, « l’impact sur les entreprises de l’Union européenne et la qualité de leur crédit, ainsi que sur les institutions de crédit, est une source particulière de préoccupation ». C’est pourquoi nous privilégions des sociétés avec des bilans solides et dont la situation actuelle impacte peu leur capacité à générer de la trésorerie. Ces entreprises sortiront de cette crise plus forte pour continuer à investir ou pour saisir des opportunités.
  • La transition énergétique : la « vague verte » prend de plus en plus d’ampleur, que ce soit au travers des élections, des orientations budgétaires ou encore par la prise en compte des enjeux environnementaux dans les choix de valeurs des investisseurs. Nous considérons que cette tendance est juste, forte et durable et dépasse ainsi l’effet de mode.

 

Retrouvez cet article dans la lettre mensuelle de septembre 2020 en version PDF ici

Laissez-nous vous offrir une découverte sur-mesure en nous donnant quelques précisions.

Choisissez votre profil