Gustavo Horenstein, gérant Multi-Actifs International Flexible chez Dorval AM estime que les valeurs des pays émergents bénéficient d’une conjonction de facteurs très favorables et présentent un fort potentiel.

« Analyser le Monde, décider des portefeuilles, expliquer ce que nous faisons »
Gustavo Horenstein
Recherche économique et allocation d’actifs. Gérant – Multi-Actifs International Flexible

Il y a un paradoxe de l’investissement dans les émergents: ils sont partout autour de nous sauf dans les portefeuilles. Ainsi, les valeurs émergentes ne représentent que 11% de la capitalisation boursière mondiale, mais 35% du chiffre d’affaires des entreprises présentent dans le MSCI Monde AC, et plus de la moitié de la croissance du PIB mondial des dix dernières années. Comme l’illustrent à nouveau les résultats du premier trimestre, l’irruption de la classe moyenne émergente, et surtout chinoise, fait le succès de L’Oréal, LVMH et autres stars de la cote européenne depuis plusieurs années. Sans en être toujours pleinement conscients, les investisseurs sont donc massivement investis dans les émergents lorsqu’ils plébiscitent ce type de valeur. Mais pourquoi ne pas plutôt investir directement dans les entreprises des pays émergents? Après la correction de l’année 2018 difficile, des arguments puissants plaident en faveur des valeurs émergentes en 2019.

 

Laissez-nous vous offrir une découverte sur-mesure en nous donnant quelques précisions.

Choisissez votre profil